);

Comment sait-on que les bébés savent faire des statistiques !

il y a une période critique pour apprendre une langue. Concernant l’aptitude à acquérir une deuxième langue, les bébés et les enfants sont des génies jusqu’à ce qu’ils aient sept ans ! Mais ce qui est incroyable c’est qu’ils savent tirer des statistiques. Lorsque l’on expose des bébés à une langue, ils écoutent intensément et absorbent/tirent les statistiques des sons auxquels ils sont exposés. Je vous invite à écouter la conférence de Patricia Kuhl diffusée sur la chaîne TED intitulée : The linguistic genius of baby, qui explique avec une grande clarté le fonctionnement du cerveau du bébé face aux variétés de langues, des plus rares – elle parle du Koro une langue découverte récemment dont les locuteurs dans le monde sont au nombre de 800 – aux plus connues comme le japonais et répandues comme l’anglais.

Aujourd’hui nous avons à disposition dans le domaine des neurosciences des outils ultra modernes comme cette machine/technique incroyable appelée la magnéto encéphalographie, qui nous permet de voir que tout ce qui se passe dans le petit cerveau du bébé est d’un très haut niveau et que cela faisant nous démontre que ces extraordinaires capacités sont à leurs maximum au début de la vie et régressent rapidement. En effet l’écoute intense passe de la capacité des bébés à discriminer toutes les langues de la planète dans n’importe quel pays à celle de se limiter à sa propre langue et c’est tout.

En réalité les bébés deviennent des auditeurs limités à leur propre langue , celle de la culture dans laquelle ils sont baignés avant leur premier anniversaire !

Mais rien n’est perdu, car plus un bébé, un petit enfant est exposé, à plusieurs langues, mieux : immergé, plus les périodes futures de régression seront faibles. Il s’agit donc de comprendre quand et où se situent les périodes critiques pour contrebalancer les effets de ralentissement ou de désactivation des circuits neuronaux afin d’obtenir un bi-plurilinguisme précoce et durable.

Emma dans une MEG

Emma est le bébé photographié dans le laboratoire de Patricia Kuhl et dont elle parle dans de  sa conférence « Le génie linguistique des bébés », diffusée sur TED.

Le langage, comme faculté, ne se construit qu’une fois dans la vie.[1]

Les langues acquises ou démarrées avant 7 ans forment la faculté de langage. Après cet âge, on peut bien sûr apprendre des langues, mais on ne forme plus le langage. L’enfant bilingue est donc équipé doublement, et ce pour toute sa vie, c’est-à-dire également au bénéfice des langues qu’il apprendra plus tard.

Les compétences des bilingues précoces sont transférables à d’autres langues. Le choix de l’autre langue devra donc répondre à des critères d’environnement.

Grâce à l’imagerie cérébrale, on sait quelles zones du cerveau travaillent.

Une succession de régression s’étale au fur et à mesure que l’enfant grandit avec des périodes de réactivation selon que l’enfant est exposé ou non à la langue 2.

  • Entre 2-3 ans l’enfant reconstruit la langue
  • Entre 4 et 5 ans, si l’enfant est bien exposé à la langue 2, une récupération est possible, les circuits qui devaient disparaître se réactivent.
  • Entre 5 et 7 ans, se produit un découplage entre phonation et articulation et l’enfant ayant appris à lire, installera la règle. Il y a donc inversement de la démarche : il ira des règles vers la langue. C’est bien pour la langue 1, mais pas pour l’acquisition d’une seconde langue.
  • Entre 10 et 11 ans, l’adolescent intègre son groupe, il recherche la norme et a peur du ridicule. Il y a donc résistance et si il n’est pas immergé dans dans le milieu de la langue à apprendre il y a blocage.
  • Après 13 ans aussi, l’appareil articulatoire et phonatoire de l’enfant se fige, ce qui explique que les adultes ont tant de mal à apprendre les langues étrangères.

[1] Extrait d’une conférence de Gilbert Dalgalian, linguiste, donnée en février 2002.

Creuser le sujet ?

Le cerveau incroyable des bébés

« Le génie linguistique des bébés ». Conférence de Patricia Kuhl diffusée sur TED, « La naissance du cerveau »par Universciences …

L'apprentissage du langage

Dès la naissance les bébés doivent tout apprendre du monde qui les entoure à commencer par les sons de la langue que parle son entourage…

Quelques livres

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier